Port Camille Rayon : un conseil d’administration scandaleux

Afin de vous faire comprendre l’énorme scandale de la « gestion » du port Camille-Rayon et son préjudice pour les habitants, nous allons publier petit à petit des informations inédites, sur ce blog.

Mediapart a déjà évoqué l’activité des mafieux sur le port, les liens avec des chefs d’états africains corrompus, les circuits dans les paradis fiscaux, la décision d’Anticor de porter plainte.

Maintenant, concentrons-nous sur la société du port (SNPVGJ), à commencer par son scandaleux conseil d’administration. S’y sont succédées les personnes suivantes :

  • M. Gérard Rodriguez, juge et partie, dont les sociétés étaient sous-délégataires de la société du port. Il devait, en tant que membre du CA, contrôler les sociétés qu’il présidait, dur travail !
  • Encore plus clair, la société du chantier naval de Golfe-Juan a été membre du CA de la société du port alors qu’elle était sous-délégataire de cette société, sans que cela n’émeuve personne !
  • La société de BTP SPADA, qui a construit le port et effectué de nombreux travaux sur celui-ci, en a aussi été membre jusqu’en 2014. Au sein du conseil d’administration, ils devaient juger de la bonne exécution des travaux, lancer d’éventuels appels d’offres en toute indépendance, etc.
  • Enfin, l’ancien directeur de la DDE maritime, M. Leccia, celui-là même qui a signé tous les actes validant la construction du port et certains aménagements jusqu’en 2006, a intégré le conseil d’administration à sa retraite. Son pantouflage le conduira même, dans un troisième temps, jusqu’à la présidence d’une société du groupe Rodriguez implantée sur le port Camille Rayon !

Ces faits sont établis, comme le démontre l’extrait Kbis.

Ils pourraient relever, a minima, de l’article 432-11 du code pénal définissant le trafic d’influences. C’est du moins la première étape étudiée par le Parquet National Financier, dont l’enquête préliminaire pourrait déboucher sur des qualifications pénales plus lourdes.

A lire également...

24/04/2019 Bienvenue à Mme Frackowiak-Jacobs, notre nouvelle sous-préfète !

23/06/2016 Article sur le port dans « le parisien »

27/04/2016 Port Camille Rayon : aucun rapport annuel en 25 ans !

19/04/2016 Mafia et mauvaise gestion sur le port Camille Rayon

11/01/2016 Premier numéro de notre gazette « Ensemble »