L’écran de fumée du port Camille Rayon

 Comment faire taire celui qui dit vrai ?
La société du port a choisi la manœuvre classique : la procédure-bâillon, plainte en diffamation vouée à l’échec qui a comme but unique de faire écran de fumée.

Parfaitement tranquilles, nous persistons et signons tout en profitant de cette occasion pour rappeler quelques faits…

  • absence de rapport annuel pendant 25 ans, comme confirmé par le Préfet et par le Maire, qui devraient donc s’attendre à recevoir une plainte en diffamation bientôt ;
  • conseil d’administration scandaleux, comme confirmé par le registre des entreprises, qui devrait donc s’attendre à recevoir une plainte en diffamation bientôt ;
  • préjudice public et atteinte à l’intérêt général, comme rappelé par l’association Anticor qui a déposé plainte auprès du Parquet National Financier pour trafic d’influence, prise illégale d’intérêts et détournement de fonds publics, et qui devrait donc s’attendre à recevoir une plainte en diffamation bientôt ;
  • enquête ouverte par le Parquet National Financier qui vise le chantier Rodriguez ET la société du port, comme évoqué par Mediapart (photo jointe), qui devrait donc s’attendre à recevoir une plainte en diffamation bientôt .

Sans parler des nombreux articles du Parisien, de Nice-Matin, etc. qui doivent tous s’attendre à recevoir une plainte en diffamation bientôt.

Au lieu de répondre sur le fond, la société du port fait de l’agitation.

Ensemble pour Vallauris Golfe-Juan pense que ces faits (et d’autres plus techniques que nous n’avons pas rendus publics) justifient la résiliation anticipée du contrat qui lie la ville avec la société du port.

Dans l’attente, nous aurions préféré que la société du port demande des comptes au chantier naval Rodriguez et qu’ils répondent sur le fond aux faits indiscutables.

Ils ont fait un autre choix : chacun appréciera.

Le port Camille-Rayon ne veut pas se laisser salir

Mediapart 16-04-19

Parisien 16-06-22

A lire également...

11/05/2019 Pétition gare Golfe-Juan Vallauris : plus de 1000 signataires !

31/03/2018 Un budget 2018 bien terne…

06/02/2018 L’orientation budgétaire au menu du dernier conseil municipal

27/01/2018 Sophipolis : le Préfet retire le permis !

04/11/2017 La collecte des déchets par la CASA ne s’améliore pas