« Nature en Ville » : la nature coulée sous le béton

bétonnage Nature en Ville Vallauris Golfe-Juan

Aux côtés du groupe de Mme Salucki, nous avons été les premiers opposants au projet d’étalement urbain initié par M. Gumiel, situé sur les terrains naturels entre le vieux Vallauris et l’école Langevin.

Information de la population, participation à l’enquête publique, prises de position dans la presse, nous n’avons jamais cessé de rappeler que le rattrapage nécessaire de notre retard en logements sociaux ne devait pas se faire n’importe comment. Des solutions existent, nous les évoquions encore récemment dans notre courrier adressé au Préfet.

Malheureusement, une fois élue, Mme Salucki a repris ce projet à son compte : 251 logements, peut-être davantage demain.

Pour être précis, disons plutôt que son inaction l’a contrainte à manger son chapeau. En effet, la seule manière de rattraper notre retard en logements sociaux (à peine 8,7 % sur la commune) est de modifier notre plan local d’urbanisme. Mme Salucki a légitimement critiqué le PLU de son prédécesseur pendant des années. Une fois élue, elle se refuse à le réviser et les programmes immobiliers mal pensés continuent de dénaturer notre ville.

En l’absence de réaction, l’Etat a donc pris les devants et contraint la majorité de Mme Salucki à intégrer 30 % minimum de logements sociaux dans toute nouvel immeuble. Toujours pas de réaction ? L’Etat a donc pris la main sur le projet Nature en Ville pour imposer 40 % de logements sociaux !

Toujours pas de réaction ? Nous parions que l’Etat imposera à la ville une forte hausse des pénalités de carence en logements sociaux.

Pour rappel, voici ci-dessous quelques-unes des actions et communications de notre groupe sur ce dossier :

Octobre 2015, contestant le projet depuis le début, Jean-Noël Falcou écrit au Préfet, dont voici la réponse

Juin 2016, nous dénonçons l’ « arnaque » Rayon de Soleil, dont la presse se fait écho

A lire également...

21/11/2017 Parkings gratuits en voie de disparition

04/11/2017 La collecte des déchets par la CASA ne s’améliore pas

02/11/2017 Port Camille Rayon : un rapport annuel très incomplet

01/11/2017 DSP plages du Midi à Golfe-Juan : plus que 30% de plages publiques

31/10/2017 DSP stationnement : ça s’améliore… mais guère !