Un arrêté de fermeture des commerces à 22h pour le moins imprécis

Nous avons obtenu des précisions sur l’arrêté municipal de fermeture des commerces de certaines rues du centre-ville de Vallauris à 22h pour la période estivale. Notre question lors du dernier conseil municipal visait à éclaircir le champs d’application de cet arrêté, notamment pour les commerçants n’ayant rien à voir avec les nuisances constatées.

Selon les dires de Mme Salucki et de Mr Molesti, cet arrêté ne s’appliquerait pas aux artistes, aux restaurateurs ni à tous les commerces qui ne vendent pas d’alcool. Nous employons le conditionnel car l’application de ces déclarations demande à être vérifiée sur le terrain.

Le libellé d’entête de cet arrêté semblait pourtant très clair, d’où nos interrogations, et nos inquiétudes.

Les graves nuisances d’une petite minorité de commerces doivent cesser sans délai pour préserver la tranquilité publique, évidemment. Et pour cela, nous réclamons que soit appliquée la loi sur le tapage nocturne, l’ébriété sur la voie publique, et que les responsables soient fermement sanctionnés.

En revanche, punir sans discernement la majorité de commerçants honnêtes parce qu’on est incapable de faire respecter la loi est une erreur préjudiciable à l’activité économique et à l’attractivité du coeur de ville.

Les arrêtés du maire devraient être sans équivoque, discutés en amont et diffusés largement : cela éviterait bien des incompréhensions.

L’article de Nice-Matin :

A lire également...

01/09/2018 Information plurielle des habitants : le Tribunal tape du poing sur la table !

22/08/2018 Nous sommes signataires de la pétition « Contre la bétonisation de Sophia Antipolis »

20/08/2018 Être élu c’est bien, être un élu formé et compétent c’est mieux !

16/08/2018 Sécurité : nous avons rencontré le commissaire-adjoint

05/08/2018 Les clubs « Coup de Pouce » seront bien reconduits à la rentrée