Place Elena : une reprise des travaux en tout illégalité ?

Les travaux Place Elena, aux abords immédiats du château-musée, étaient entrepris illégalement mi-mai dernier, sans qu’aucun permis ne soit régulièrement déposé par la ville. Un temps stoppés, ces travaux viennent de reprendre alors même que le permis d’aménager n’a toujours pas été délivré, comme nous avons pu le vérifier auprès du service urbanisme en date du 09 octobre 2018…

Pour rappel, Jean-Noël Falcou avait évoqué la question de cet aménagement lors d’un conseil municipal en début d’année, mais aucune information n’avait été apportée par la majorité de Mme Salucki suite à cette interpellation.

En date du 30 Mai 2018, suite au début des travaux, Jean-Noël Falcou saisissait le préfet :

Monsieur le Préfet,

Il y a quelques jours, la ville de Vallauris a entrepris des travaux sur les abords immédiats du château-musée, monument historique, musée national : destruction du muret du soutènement de la bâtisse, terrassement, réaménagement de la place, imperméabilisation (parvis de dalles au lieu de l’espace libre actuel), pour ce que nous en savons.

Ces travaux (610 000 € d’après les déclarations de Mme Salucki à Nice-Matin le 16 mai 2018), n’ont fait l’objet d’aucune délibération en conseil municipal.

Ils n’ont pas été discutés en commission, n’ont fait l’objet d’aucune information, ni aux élus ni à la population, jusqu’aux premiers coups de pelleteuses et à l’article de Nice-Matin.

L’étude préalable commandée par la ville ne m’a pas été jointe malgré ma demande officielle en conseil municipal : http://www.ensemblevgj.fr/2018/05/travaux-surprise-abords-chateau-information-en-panne/

Dans ce contexte, je m’étonne fortement qu’aucun permis de construire n’ait été déposé (ni même de DP, sauf erreur de ma part).
Les avis de l’ABF, des archéologues, par exemple, auraient pu nous éclairer.

Je me tourne donc vers vous pour de vérifier la légalité de ces travaux sur tous ces aspects, financiers, urbanistiques, culturels, etc.

Dans l’attente de vos éclaircissements, je vous prie de recevoir mes respectueuses salutations.
Jean-Noël Falcou,
Conseiller municipal de Vallauris Golfe-Juan

Le 12 juillet, Le Préfet répondait que les travaux avaient été stoppés, et qu’un permis avait été déposé par la ville le 26 juin, soit après l’alerte de Jean-Noël Falcou et l’intervention du représentant de l’Etat.

Ainsi, les services de l’Etat et l’Architecte des Bâtiments de France ont fini par être consultés sur ce projet qui touche directement un monument historique, musée national, bâtiment patrimonial de Vallauris. Mais ni les élus, ni les associations, ni les conseils de quartier, ni les habitants n’ont été associés à ce projet, malgré nos demandes. À ce jour, nous ne savons toujours pas ce qui va être réalisé, et les études préalables ne nous ont jamais été transmises. À noter au passage que ces travaux coûtent 1,8 millions d’euros (décisions présentées en conseil municipal) et non 610 000 € comme Mme Salucki l’a trompeusement déclaré à Nice-Matin.

Dès lors, nous sommes stupéfaits de constater que les travaux ont repris alors que le permis d’aménager n’a toujours pas été délivré. Lorsque l’on dirige une ville, on se doit de montrer l’exemple. Mme Salucki a choisi une autre voie, le passage en force. Elle n’écoute pas et décide seule, au mépris des règles élémentaires d’urbanisme qu’elle impose aux simples habitants.

Nous en informons à nouveau le Préfet.

[Mise à jour du 16/10/18] Mme Salucki explique en conseil municipal que ces travaux ne concernent que les réseaux, donc qu’un permis n’est pas nécessaire, et que le permis d’aménager du projet sera bientôt opérationnel…

A lire également...

09/11/2018 Droit d’expression : encore une condamnation !

29/10/2018 Place Elena et abords du Château : on y voit clair, enfin !

29/10/2018 « Nature en Ville » : un bouleversement majeur au coeur de Vallauris

18/10/2018 Action Coeur de Ville : une opportunité unique !

01/09/2018 Information plurielle des habitants : le Tribunal tape du poing sur la table !