« Bilan de 4 ans de mandat » – La réaction de Jean-Noël Falcou

Peu de monde, aucune place laissée à la parole des habitants, la réunion de présentation de mandat a été révélatrice de la rupture de confiance entre le groupe de Mme Salucki et les vallauriens golfe-juanais.

Sur le fond, une liste à la Prévert de « réalisations » dont beaucoup ne sont pas encore réalisées (!) mais « en cours » ou « en réflexion ».

Surtout, cet exercice de communication passait sous silence de nombreuses décisions impopulaires au coeur de l’action de Mme Salucki, au premier rang desquelles la forte hausse des impôts (près de 10 millions d’euros sur le mandat).

Citons également la poursuite du tout-béton (renoncement à la révision du PLU), les multiples condamnations pour non-respect du droit d’expression des élus n’appartenant pas à la majorité, les démissions des cadres des services et de plusieurs de ses élus, la fermeture du musée Jean Marais et du musée du Kitsch, les revirements sur des dossiers importants comme la déviation ou le contrat éclairage public, etc.

Lorsque la communication est à ce point éloignée de la réalité des faits, on flirte avec la manipulation.

Jean-Noël Falcou
Ensemble pour Vallauris Golfe-Juan

A lire également...

02/05/2019 Gare de Golfe-Juan Vallauris : pétition pour le maintien des services

23/04/2019 PPRi : le lien entre urbanisation et inondations

09/04/2019 Rapport égalité Femme/Homme : la ville respecte enfin la loi !

08/04/2019 La judiciarisation du discours politique est préjudiciable à Vallauris Golfe-Juan

06/04/2019 Sophipolis : une faute grave qui permet le redémarrage des travaux