La rue Clément Bel de nouveau ouverte aux voitures ?

10250266_507191102726012_2855688348775111062_nLe programme de Mme Salucki prévoyait la fin de la piétonnisation de la rue Clément Bel, qui va de la place de l’homme au mouton à la place Lisnard (celle de la chapelle de la miséricorde et du restaurant Le café du coin).

Une position surprenante qui a entraîné une pétition des riverains.
Une réunion a donc été organisée mercredi dernier par la mairie, avec les commerçants et les propriétaires de la rue Clément Bel. Notons que les locataires n’étaient pas invités et les habitants des rues adjacentes non plus.

Seulement une trentaine de personnes ainsi que de nombreux élus ont participé à cette réunion afin de confronter leurs points de vue dans le respect des opinions de chacun. Un exercice vraiment intéressant qui souligne l’intérêt de la « démocratie participative ».

Au final, à peine deux commerçants sont favorables à l’ouverture de la rue aux voitures. Ils pensent qu’ils auront plus de clients si les voitures traversaient la rue et s’arrêtaient devant les magasins.

Une position minoritaire qui fait bondir les autres commerçants et propriétaires qui craignent le bruit, la pollution, les odeurs et surtout le risque d’accidents dans cette rue où de nombreux enfants jouent et se promènent.

Une position que je partage entièrement : les rues piétonnes sont les zones commerciales les plus dynamiques et les plus agréables à vivre. Je ne vois pas en quoi il serait d’intérêt général d’ouvrir la rue Clément Bel aux véhicules.

Si nécessaire, je pèserai donc pour que ce projet d’ouverture aux véhicules soit complètement abandonné.
Il faudrait plutôt concentrer nos efforts à revoir la politique de stationnement, améliorer la programmation culturelle et mieux signaliser la vieille ville pour que tout le monde en profite, rue Clément Bel comme ailleurs.