102 nouveaux logements… 0 à loyer modéré !

logement

Depuis le mois d’avril, la commission urbanisme a délivré des permis de construire pour 102 logements.

Parmi ces 102 logements… 0 à loyer modéré !

La faute à un plan local d’urbanisme qui n’oblige pas les promoteurs  à prévoir des logements de ce type dans toute nouvelle construction. Du coup, ils s’en passent bien volontiers et les élus sont obligés d’accepter les permis déposés en conformité avec nos (mauvaises) règles d’urbanisme.

Nous réclamons que cette obligation soit inscrite au Plan Local d’Urbanisme au plus vite. Ceci devrait être fait puisque l’Etat vient de taper du poing sur la table et contraint la ville à prévoir, au minimum, l’obligation de création de 30 % d’appartements à loyers modérés dans tout nouvel immeuble de 12 logements ou plus.

Si cette règle avait été appliquée depuis avril, nous aurions autorisé à peine 26 % de HLM, ce qui est insuffisant pour rattraper notre déficit sur la commune (7 % au lieu des 25 % légaux).

Il faudrait donc envisager une règle plus ambitieuse et plus adaptée à la réalité de la commune : au nom de l’indispensable mixité, certains quartiers ne peuvent plus accueillir de nouveaux logements à loyers modérés alors que d’autres gagneraient à en accueillir davantage.

En attendant, les jeunes, les actifs et les familles de la commune ont de plus en plus de mal à se loger. Beaucoup partent, ainsi que les personnes âgées bénéficiant d’une petite retraite.

Rappelons que 70 % de la population est éligible au logement dit « social ».

Ne pas réaliser ces logements c’est faire exploser le marché immobilier, premier poste de dépense des ménages.