Mettre fin à l’artificialisation des sols

Comme Mme Salucki, nous regrettons la « bétonnisation » du littoral.

Au-delà des mots, espérons que ces dramatiques événements nous ferons prendre conscience de l’urgence d’agir : le plan local d’urbanisme va être révisé en 2016, il doit mettre fin à l’imperméabilisation des sols.

Et imaginez les dégâts supplémentaires si la déviation, qui traverse 11 zones inondables sur 9 hectares, avait été construite !
Cela fait des années que nous tirons la sonnette d’alarme.

Avec le dérèglement climatique, nous risquons de vivre d’autres événements de ce type. On s’adapte ou on continue comme si de rien n’était ?

http://www.20minutes.fr/…/1702207-20151005-video-intemperie…

Lire le billet de Jean-Noël Falcou sur le Huffington Post au sujet du double-discours des maires azuréens : http://www.huffingtonpost.fr/jean-noel-falcou/inondations-et-urbanisation–un-deluge-dhypocrisies_b_8261846.html