Pouvoirs au maire illégaux : le Préfet nous donne raison

  • par

Il n’est pas souhaitable que le maire puisse décider de tout, tout seul et sans limites précises. Lors du conseil municipal du 20 juillet 2020, notre groupe d’élus est intervenu longuement sur une délibération pour alerter sur le fait que M. Luciano voulait s’octroyer des droits démesurés dans plusieurs domaines (emprunts, urbanisme, actions en justice…). Une situation inacceptable que nous avions évoquer dans notre article Tous les pouvoirs au maire sans contrôle par le conseil municipal.

Après s’être amusé de notre discours, affirmant être juriste et pas nous, M. Luciano a rejeté notre demande de report et a fait passer sa délibération en force, obtenant les seules voix de sa majorité et ne nous laissant aucun autre choix que de faire appel au Préfet.

En réponse, la préfecture nous a donné raison sur plusieurs points et demande que cette délibération soit réécrite en bonne et due forme, puis revotée. Nous demandons à M. Luciano de régulariser cette situation au plus vite.

Nous nous félicitons de la position de la préfecture, elle nous permet de rappeler que la ville a déjà malheureusement connu les conséquences d’une concentration des pouvoirs sur des dossiers comme les emprunts toxiques ou le contrat parking.

Espérons que des leçons seront tirées de cette mauvaise expérience, que la parole des élus minoritaires sera écoutée et les élus respectés dans le seul intérêt des Vallauriens et des Golfe-Juanais.