[ Affaire du port de Golfe-Juan : conflit d’intérêts en vue ? ]

  • par

Par un article, Mediapart révèle les dessous de l’affaire et interroge sur un possible conflit d’intérêts pour la défense de l’affaire dite du port, les liens entre l’avocat d’Anticor et Kevin Luciano, maire de Vallauris Golfe-Juan étant clairement établis.

Découvrez des extraits de l’article :
« L’association Anticor, partie civile dans une instruction judiciaire en cours au Parquet national financier concernant le port de Vallauris-Golfe-Juan, sur la Côte d’Azur, a dessaisi son avocat niçois chargé du dossier, afin d’éviter un conflit d’intérêts. […]
« Depuis plusieurs années, en effet, l’avocat Patrick Rizzo a pour collaborateur l’avocat Kevin Luciano. Or, Kevin Luciano n’est pas seulement avocat et maître de conférences en droit privé à l’université de Nice-Côte d’Azur. Porteur d’idées d’extrême droite, il a été élu maire de Vallauris-Golfe-Juan, le 28 juin 2020. […]
Comment Patrick Rizzo peut-il défendre les intérêts d’Anticor, partie civile dans l’affaire du port de plaisance, tout en ayant le nouveau maire comme proche collaborateur, sachant que le rôle de la commune est central dans la gestion du port de plaisance ? […]
Le nom de Kevin Luciano figure toujours sur la plaque du cabinet de Patrick Rizzo, place du palais de justice à Nice. Et le barreau de Nice précise que Me Luciano n’a demandé son omission du barreau qu’en juin 2021, après son élection comme conseiller départemental des Alpes-Maritimes. […]
L’avocat de la société néerlandais à l’origine de l’affaire déclare : J’ai été sidéré d’apprendre que Patrick Rizzo avait rendu visite au procureur adjoint du PNF, deux jours après l’élection de son collaborateur comme maire de Vallauris-Golfe-Juan. La commune est citée comme complice, voire coauteur des délits présumés… Il ne faudrait pas que cette situation de potentielle contradiction d’intérêts puisse affaiblir la juste cause que nous défendons et que l’action future d’Anticor s’en trouve critiquée au cours des procédures à venir.  »

Nous demandons la transparence la plus totale et une gestion rigoureuse du dossier des ports, dans l’intérêt des Vallauriens Golfe-Juanais à qui doivent profiter les recettes issues de cette locomotive économique.

Pour en savoir plus sur ce dossier :
https://www.ensemblevgj.fr/2018/03/attention-renforcee-plus-de-controles-port-camille-rayon/
https://www.ensemblevgj.fr/2016/04/mafia-et-mauvaise-gestion-sur-le-port-camille-rayon/
https://www.ensemblevgj.fr/2016/07/lecran-de-fumee-du-port-camille-rayon/
https://www.ensemblevgj.fr/2016/05/scandale-du-port-les-4-pages-de-nice-matin/

Retrouvez l’intégralité de l’article à cette adresse : https://www.mediapart.fr/journal/france/240721/affaire-du-port-de-golfe-juan-le-faux-pas-d-un-avocat-d-anticor