EVGJ encore et toujours contre la déviation !

  • par
Projet déviation RN7 à Golfe-Juan

Un vieux serpent de mer

Le projet de déviation à Golfe-Juan date de presque 50 ans alors que l’autoroute était mise en service petit à petit. Pour le groupe citoyen Ensemble pour Vallauris Golfe-Juan, c’est très clair depuis toujours : cette déviation est un projet coûteux et inutile. 

Aujourd’hui, et fort de l’expérience de nombreuses agglomérations, l’espace de la voiture est réduit au profit des déplacements doux, des transports en commun et de l’amélioration du cadre de vie des résidents.

Depuis plus de 10 ans, notre position n’a pas changé et le groupe EVGJ a toujours porté le combat contre ce projet notamment lors des dernières élections départementales. Les recours et les appels devant les juridictions compétentes, tous approuvés par notre groupe, si, ils n’ont pas abouti, ont reporté les travaux qu’aucun maire n’a osé entreprendre !

Campagne des Départementales

Lors des élections départementales de juin 2021, nous avons réaffirmé haut et fort la position de notre groupe (https://www.youtube.com/watch?v=kMiggWYJoNY). Vous retrouverez l’intégralité de nos articles et contributions à ce sujet en recherchant « déviation » sur notre site https://www.ensemblevgj.fr/.

Quid de l’ex RN7

Sans aménagement ni embellissement depuis la Seconde Guerre mondiale, l’Avenue de la Liberté à Golfe-Juan est abandonnée et les habitants subissent chaque jour les nuisances d’un autre temps ! Alors que la qualité de l’air est déjà très mauvaise et que l’application récente de la vignette Crit’Air est critiquée par celui qui, aujourd’hui porte un projet de nouvel axe routier, il faut constater que cela va encore accentuer la dégradation de l’air. En effet, il est partout constaté qu’une voie nouvelle aspire une circulation nouvelle ! La déviation ne profitera qu’à ceux qui ont besoin d’aller d’Antibes à Cannes ou l’inverse, au détriment des riverains de Golfe-Juan qui subiront les nuisances.

La route du bord de mer (ex RN 98)

Le projet de transformer l’ex RN 98 en promenade de la sortie de Golfe-Juan à l’entrée de Juan Les Pins est un autre serpent de mer dont on perçoit aujourd’hui une mise en « sens unique » avec un objectif contradictoire entre les deux communes… Cette voie qui devait être ombragée, piétonne, avec une piste cyclable bidirectionnelle, demeure un projet aussi lointain qu’incertain.

Conclusion

Les 26 millions d’euros utilisés par l’Assemblée Départementale pour la déviation n’apporteront rien à la ville, bien au contraire.

Des alternatives d’avenir sur ces terrains auraient plus de sens : un conservatoire des agrumes pour préserver le bigaradier, notre patrimoine local ou encore une régie agricole pour alimenter les cantines.

Par ses actions, EVGJ a épuisé tous les recours légaux ces dernières années. Aujourd’hui, quelques associations tentent une ultime mobilisation générale au travers d’une pétition. Que ceux et celles qui, comme nous, pensent que ce projet est une hérésie, soient invités à signer cette pétition qui reprend l’essentiel de nos engagements, au-delà de toutes les considérations politiques.

https://agir.greenvoice.fr/petitions/stop-a-la-deviation-de-la-rn7-a-golfe-juan-oui-a-un-projet-eco-responsable-1?share=2eb2acce-3e40-41d9-ae95-8154354ea38a&source=&utm_source=