Cantine gratuite pour les enfants ukrainiens : pour le maire, c’est non !

  • par

Lors du conseil municipal du 7 juin 2022, Emélie Leduc a interpellé le maire au nom du groupe Ensemble pour Vallauris Golfe-Juan concernant une proposition restée sans réponse.

Le 10 mai, la conseillère municipale a sollicité par écrit le maire pour proposer que soit instaurée la gratuité de la cantine pour les enfants ukrainiens, tout comme l’ont fait par exemple les villes voisines de Cannes, Antibes, Biot ou encore Valbonne.

À ce jour, 13 enfants ukrainiens sont scolarisés sur la commune depuis fin avril. De fin avril à début juillet (fin de l’année scolaire), on compte environ 40 jours d’école.

Le prix du repas à la cantine est de 3,15 EUR pour tous puisque la ville a fait le choix de ne pas appliquer le quotient familial.

On parle ici d’une enveloppe globale de 1 638 EUR (40 jours x 3,15 EUR x 13 enfants). C’est donc un choix de principe que de ne pas être solidaires de ces enfants et familles qui ont été contraints de quitter leur pays en guerre et se retrouvent en grande difficulté morale et financière.

Le maire renvoie la balle au CCAS (dont il est le Président !) et invite les familles en difficulté à s’en rapprocher.

Il avance comme argument que des familles à Vallauris Golfe-Juan sont également parfois en grande difficulté. C’est un constat que nous partageons et c’est pourquoi Emélie Leduc lui a demandé s’il comptait instaurer le quotient familial pour le prix des repas, une mesure que nous avons toujours défendue à Ensemble pour Vallauris Golfe-Juan.
En réponse, le maire trouve que le prix du repas sur notre commune n’est « pas cher » et indique ne pas souhaiter se pencher sur cette idée.

En termes de frais de cantine, il n’y a donc pas de solution pour les familles en difficulté, qu’elles soient ukrainiennes ou non…