Mme Salucki s’obstine à nouveau en justice aux frais du contribuable

Dans la procédure qui oppose la majorité Salucki au conseiller municipal Jean-Noël Falcou au sujet du droit d’expression de l’opposition, la première édile de Vallauris Golfe-Juan, qui a fait condamner la Ville en perdant chacun de ses recours, a déposé un pourvoi en cassation auprès du Conseil d’État.

Nous connaissions la volonté affirmée de Mme Salucki de ne pas respecter le droit d’expression des élus, mais une nouvelle étape vient désormais d’être franchie. Pour rappel :

  • Mars 2015 : référé en suspension perdu. Mme Salucki préfère suspendre la parution du magazine municipal plutôt que d’appliquer la loi ;
  • Novembre 2016 : recours perdu. Mme Salucki applique la loi dans le magazine mais pas sur internet ;
  • Septembre 2018 : recours perdu. Le Tribunal contraint la ville à ouvrir un espace d’expression sur Internet, sous peine d’astreinte financière. Mme Salucki décide de faire appel ;
  • Juin 2019 : appel perdu. Nous pensions pouvoir annoncer à la rentrée que cette mauvaise série serait terminée, mais c’était mésestimer l’inconséquence de notre édile.

Nous apprenons maintenant que la ville se pourvoit en cassation auprès du Conseil d’État !

Toutes les villes appliquent ce principe démocratique de base sans que cela ne pose de problème à personne. Mme Salucki préfère dilapider l’argent du contribuable dans des procédures de plus en plus dispendieuses et incohérentes, pour son confort personnel, au mépris de l’intérêt général.

Nous espérons que Jean-Noël Falcou ne sera pas traîné prochainement devant la cour pénale internationale de La Haye aux côtés des grands criminels de l’Histoire pour avoir tenté de faire respecter nos lois républicaines.

Les citoyens peuvent rire, le spectacle est payé par leurs impôts.

A lire également...

10/07/2019 Préemptions de locaux commerciaux : sur quels critères ?

30/05/2019 La vérité sur les finances de Vallauris Golfe-Juan

23/04/2019 PPRi : le lien entre urbanisation et inondations

09/04/2019 Rapport égalité Femme/Homme : la ville respecte enfin la loi !

08/04/2019 La judiciarisation du discours politique est préjudiciable à Vallauris Golfe-Juan