Pouvoirs au maire illégaux : le Préfet nous donne raison