Tous les pouvoirs au maire sans contrôle par le conseil municipal

  • par

Lors du dernier conseil municipal du 20 juillet, par un vote avec les seules voix de la majorité, le Conseil municipal a abandonné une grande partie de ses pouvoirs au maire. En effet, non seulement le maire a obtenu toutes les délégations possibles, mais une majorité de ces délégations ont été soit données sans limite, soit données mais avec une limite totalement insuffisante.

Le maire Kevin Luciano a notamment reçu des pouvoirs dans les domaines suivants :

  • la fixation des tarifs de stationnement et les tarifs de tous les droits perçus par la commune hors fiscalité ;
  • les emprunts ;
  • les marchés et accords-cadres ;
  • les droits de préemption ;
  • les actions en justice ;
  • la réalisation d’une ligne de trésorerie ;
  • les demandes d’autorisations d’urbanisme…

Sur de nombreux points, nous avons été force de proposition pour encadrer et éviter de donner les pouvoirs à un seul homme sans passage devant son conseil municipal. Nos alertes et notre demande de reporter la délibération n’ont pas été entendues, pire, un certain mépris s’est exprimé. Nous nous interrogeons ainsi sur la confiance de M. Luciano envers son conseil municipal.

Notre ville souffre encore aujourd’hui des conséquences des emprunts toxiques, du contrat des parkings, des actions en justice abusives, etc. Malheureusement, nous ne pouvons que constater, malgré nos alertes face à ces dérives, qu’au lieu d’être en rupture avec ce passé municipal, la politique de la majorité nous y ramène tout droit.

Nous resterons vigilants sur les conséquences d’une telle décision et n’hésiterons pas à informer les habitants sur ces points comme nous l’avons toujours fait.

https://youtu.be/y_6ICLFn89g