1ère décision de Kevin Luciano : se verser le maximum d’indemnités !

  • par

Lors du Conseil Municipal du 20 juillet dernier, malgré un contexte économique et financier difficile, M. Luciano a fait voter pour lui et ses adjoints l’indemnité maximale. Cela constitue pour le maire à lui seul plus de 100 000 euros de majoration sur la durée du mandat. Lors de notre intervention à lire ci-dessous, nous avons proposé au maire de réaliser une économie substantielle pour la commune – plus de 100 000 euros sur 6 ans – en renonçant aux différentes majorations. En effet, son indemnité de base se monte déjà à 3 500 euros brut. S’ajoute à cela une indemnité de plus de 2 500 euros brut en sa qualité de Vice-président de la CASA. Plusieurs maires en France ont pris cette décision sage et mesurée, à la fois pour des raisons d’économies directes pour leur commune, mais aussi pour une plus juste répartition entre les élus. M. Luciano aurait pu ainsi montrer sa compréhension du contexte actuel et y adjoindre un acte fort en redéfinissant avec tact et mesure son indemnité : il n’en a rien fait. Pour lui et ses adjoints, ce sera le maximum possible !https://youtu.be/y_6ICLFn89gL’intervention de notre groupe par la voix d’Emmanuelle Cantoni :

Nous avons des remarques sur cette délibération : je vais commencer par le fait de rappeler au CM que le principe de gratuité des mandats est affirmé par l’article L.2123-17 du code général des collectivités territoriales (CGCT) en ces termes: « les fonctions de maire, d’adjoint et de conseiller municipal sont gratuites ».

Récemment dans un article de Nice Matin, vous déclariez vouloir faire des économies. Dans les actes, concernant votre indemnité, vous aviez 3 options :

1ère option : Renoncer à une partie de votre indemnité de base comme le prévoit l’article 5 de la loi N°2016-1500 du 8 novembre 2016 et en faire bénéficier un établissement public.
2ème option : Percevoir uniquement votre indemnité de base à hauteur de 3500€ brut mensuel.
3ème option, et c’est celle que vous avez choisie : Percevoir votre indemnité de base avec l’ensemble des majorations qui s’y rapportent, le total de ces majorations correspond à une somme de plus de 100000€ sur 6 ans.

Compte tenu du fait que vous allez également percevoir votre indemnité de vice président de la CASA, à hauteur de 2567€ brut, et parce que nous sommes attachés à faire des économies comme vous, nous vous proposons de faire 100000 euros d’économie de plus et de faire don de vos majorations à un établissement public.

Dans votre discours d’investiture du 4 juillet, vous déclariez vouloir respecter les « oppositions ». En aparté, vous nous considérez déjà comme des opposants, or le contraire de majorité n’a jamais été opposant mais minoritaire. Nous sommes force de proposition et nous nous considérons comme des élus minoritaires.

Le 14 juillet, vous avez brandi haut et fort les mots égalité, équité et avez dénoncé l’individualisme exacerbé. Dans les actes, au sein de votre propre conseil municipal, comment expliquez-vous que vous nous réduisiez à 0, à néant. 0€ de compensation matérielle et temporelle. Comment expliquer cette différence de traitement que vous faites entre les conseillers municipaux ? Est-ce à dire que notre investissement et notre temps pris sur nos obligations familiales et professionnelles n’a aucune valeur comparé à celui des conseillers municipaux de la majorité ?

Et au delà de tout ça, sur le principe, est-ce à dire que nos électeurs doivent se considérer comme méprisés par votre décision ? Symboliquement, dans la même enveloppe budgétaire, nous vous proposons une répartition équitable entre tous les conseillers municipaux et de mettre ainsi vos paroles et vos actes en cohérence, c’est à dire rassembler tous les vallauriens et les golfe-juanais.

L’article de Nice-Matin (24/07/2020) :